Ébavurer et supprimer les scories, arrondir les contours et assurer la finition des pièces

  • Tolexpo - Global-Industrie Communiqué

    Ébavurer et supprimer les scories, arrondir les contours et assurer la finition des pièces

    Publié le 07/04/20
Soumis par benoit.cantin le mar 07/04/2020 - 13:00
Contenu
  • Introduction

    La finition des pièces est un élément essentiel d'un atelier tôlerie, et ceci à deux titres. Elle assure tout d'abord un rôle technique pour la bonne tenue de la peinture, de la réussite des assemblages notamment lors des opérations de soudage et elle est également un gage de qualité du rendu final des pièces produites.

    Metal-Interface a interviewé Didier Finkler, Responsable Commercial de Lissmac France MP, société spécialisée dans la fabrication d'ébavureuses simple et double face.
     

  • 4 aspects de finition sur les pièces en tôle

    • Enlever les bavures générées lors de la découpe

    Des petites bavures se forment lors de la découpe en laser CO2 ou laser fibre. Les bavures, ou scories, sont beaucoup plus importantes lorsque la découpe est réalisée au plasma ou en oxycoupage. Les abrasifs sous forme de bande permettent d'éliminer les bavures. Il existe aussi des courroies avec des doigts carbure, que l'on appelle aussi 'powerpins', qui sont capables d'éliminer mécaniquement ces scories.
     

    • Arrondir les contours

    Les angles découpés sont très saillants, posant des difficultés lors de l'assemblage et pour la bonne tenue des traitements de surface (notamment de la peinture poudre ou liquide). Des abrasifs à lamelles ou des blocs brosses sont capables d'arrondir les contours d'un rayon allant de 0,2 à 2 mm.
    D'ailleurs, une nouvelle machine de Lissmac permet en un passage de réaliser un rayon jusqu’à 2 mm sur toutes les arrêtes d'une pièce. Ce système est constitué de lamelles abrasives montées sur 4 rotors, dont la vitesse de rotation peut être réglée. La vitesse du tapis sur lequel sont positionnées les pièces est également réglable. L'association de ces deux réglages permet d'obtenir des rayons très importants.
     

    • Éliminer les couches d'oxyde (calamine)

    Il s'agit de décalaminer les pièces. Lissmac a d'ailleurs inventé la première machine permettant un décalaminage à double face. La machine dispose de courroies sur la partie inférieure et supérieure, avec des brosses métalliques permettant de décalaminer les champs.
     

    • Brossage de la surface

    Suivant les grains utilisés, le brossage peut être très linéaire ou non-directionnel. Pour des métiers qui ont des demandes très pointues comme l'automobile, l'aéronautique, l'agroalimentaire, il est nécessaire d'avoir des coefficients de rugosité très faible.

    Pour en savoir plus, cliquez-ici !
     

  • Les spécificités des ébavureuses Lissmac

    • Les machines double-face

    Les machines sont configurables en fonction de plusieurs outils disponibles : la bande abrasive pour enlever les bavures, les blocs brosses qui vont permettre de casser les arrêtes en travaillant l'arrondi des contours, des courroies équipées de doigts carbures pour enlever les scories, et les brosses métalliques pour supprimer la calamine et les parties oxydées.
    Les machines double-face peuvent accueillir 2 outils permettant de traiter 2 problématiques simultanément sur les 2 faces en un seul passage.

    Dans cette gamme de machines, il existe un modèle XS qui peut être équipé de tapis magnétique ou à aspiration pour le maintien des très petites pièces (par exemple 25 mm x 25 mm sur une épaisseur de 1 mm). En fonction de la typologie des pièces et de la matière, le choix se portera sur un maintien des pièces par aspiration ou magnétique.
     

    • Les machines simple face

    Lissmac propose dans cette gamme de machines des modèles standards ou configurables. Ces derniers peuvent recevoir les outils pouvant répondre en une seule passe à toutes les problématiques du client. Par exemple, on peut imaginer d'équiper la machine de plusieurs rouleaux avec des abrasifs de plus en plus fin, ensuite des brosses planétaires pour casser les arrêtes et faire un léger traitement de surface, puis des rouleaux scotch-brite pour accentuer le côté satiné de la pièce, etc.
    La taille est également adaptable, permettant de produire des pièces jusqu'à une largeur de 1650 mm  et sans limite en longueur.
     

    • Aspiration sèche ou aspiration humide

    Le choix du système d'aspiration sec ou humide dépend des matières travaillées. Lorsque les poussières produites sont inflammables ou atex (atmosphère explosible), il est obligatoire d'avoir un groupe d'aspiration humide qui va emprisonner les poussières fines.
    Les machines Lissmac sont fabriquées sur l'un des deux sites de production du groupe en Allemagne. L'entreprise compte 350 personnes pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 73 millions d'euros.

    Pour en savoir plus, cliquez-ici !
     

  • Les 3 machines qui devaient être présentées sur TolExpo par Lissmac

    Un nouveau modèle d'ébavureuse, la SMD 3 qui présente de larges caractéristiques d'utilisation :

    • une largeur de traitement de 1350 mm
    • des épaisseurs matières allant de 0,5 à 120 mm
    • la possibilité de travailler toutes les nuances de métaux ou d'alliages : acier, aluminium, inox, zinc, cuivre, etc.
    • configurable avec plusieurs outils et notamment les courroies avec doigts carbures pour supprimer les scories sur les tôles épaisses, des bandes abrasives pour retirer les bavures ou effectuer une finition de surface, des brosses lamelles pour travailler l'arrondi des contours jusqu'à 2 mm, etc.
    • Larges possibilités de configuration, notamment sur les vitesses de rotation et d'avancement pour optimiser les résultats de traitement.
    • Tapis magnétique ou aspirant pour les petites pièces…


    Un modèle simple face pour les tôles épaisses, équipé en standard :
     

    • de courroies à doigt carbure pour la suppression des scories,
    • d'une bande abrasive pour retirer les bavures résiduelles,
    • des brosses sur 2 rotors pour arrondir les contours et assurer la bonne tenue de la peinture au thermo-laquage.


    Un modèle double-face (machine SBM-L), équipée en standard :

    • d'une première bande abrasive pour éliminer les bavures
    • et de 2 courroies avec des brosses en partie supérieure et inférieure qui tournent l'une à gauche l'autre à droite pour arrondir les angles. En un passage, la machine réalise ainsi simultanément les 2 opérations sur les deux faces.


    Pour en savoir plus, cliquez-ici !
     

  • 1
    Actuel: Diffusez vos actualités
  • 2
    Vos coordonnées
  • 3
    Votre demande est bien enregistrée.
3 fichiers au maximum.
Limité à 10 Mo.
Types autorisés : gif jpg png pdf.