Comment valoriser les pièces découpées en poinçonnage, en laser, en plasma, etc. ?

  • Ebavurage Article technique

    Comment valoriser les pièces découpées en poinçonnage, en laser, en plasma, etc. ?

Soumis par benoit.cantin le mer 20/05/2020 - 10:13
Contenu
  • Introduction à l'ébavurage

    En sortie de machines de découpe, l'ébavurage peut apporter une valeur complémentaire à la pièce, tant sur l'aspect visuel que sur l'amélioration de son 'utilisation'.

    Pourquoi se différencier en ébavurant les pièces, et comment améliorer ainsi le process de production global ?

    Pour répondre à cette question, Metal-Interface a interviewé Vincent Meillet, Responsable des Ventes Verre et Métal, entreprise spécialisée dans les solutions de découpe jet d'eau et les systèmes d'ébavurage polyvalents.
     

  • Finition de la pièce

    L'objectif de cette opération est de supprimer les bavures et les picots générés par les opérations de découpe. Plus l'épaisseur de la matière est importante, plus les bavures le sont. A titre indicatif, une opération d'ébavurage est quasi-indispensable à partir de 6 mm en acier, et à partir de 3 mm en aluminium.

    L'industriel peut aller plus loin que la simple réalisation d'un ébavurage, en réalisant par exemple un rayon sur les bords des pièces. Ainsi, la pièce sera très esthétique.
     

  • Assemblage

    La soudure, ainsi que les autres technologies d'assemblages, sont impactées par les défauts de finition. Ainsi par exemple, lors d'une soudure bord à bord, de la matière peut manquer à l'endroit d'une bavure.

    Les cellules robotisées de soudure nécessitent une qualité de finition importante pour un fonctionnement optimal.
     

  • Peinture

    La tenue de la peinture dans le temps dépend de la qualité de la préparation du support. Ainsi, l'ébavurage joue un rôle sur ces 2 aspects :

    • la suppression des arêtes, qui sont des points faibles pour la bonne tenue de la peinture,

    • la suppression de l'oxydation, qui peut apparaître notamment lors de la découpe à l'oxygène et sur laquelle la peinture ne tient pas.

    Ainsi, à la fois pour des questions esthétiques et d'efficacités industrielles, l'ébavurage peut être un plus dans les processus de production des pièces.

    Copyright - reproduction interdite sans autorisation écrite de Metal-Interface