Machine découpe laser et automatisation : reportage chez DLV Découpe Laser Vercellino

  • Découpe laser Communiqué

    Machine découpe laser et automatisation : reportage chez DLV Découpe Laser Vercellino

Soumis par benoit.cantin le mar 04/02/2020 - 15:12
Contenu
  • Reportage chez DLV Découpe Laser Vercellino (38 - Izeaux)

    Partenaire Bystronic depuis 20 ans, la société Découpe Laser Vercellino (DLV) s’équipe de la nouvelle machine de découpe laser ByStar Fiber 3015 12kW et des systèmes d’automatisation associés: chargement/déchargement, tri et magasin intégré de 10 tours. Créée en 1999 par Lionel et Sandrine Vercellino: frère et sœur, DLV est venue compléter et diversifier l’entreprise familiale MSV créée en 1969. Lionel Vercellino nous présente DLV et ses choix pour Bystronic depuis la création.

    Experte dans le domaine de la tôlerie, de la métallerie, du process laser, DLV développe un savoir-faire complet auprès de ses clients grâce à une équipe professionnelle spécialisée dans chaque domaine de son métier : laser, pliage, soudure, roulage, polissage.

    L’équipe d’une vingtaine de personnes est jeune, avec une moyenne d’âge de 34 ans. Et certains employés, présents depuis la création, ont déjà vingt ans d’ancienneté. Lionel Vercellino,Dirigeant de DLV, nous présente son entreprise, sa collaboration avec Bystronic depuis 1999 et son nouvel investissement.
     

  • Quels sont les domaines d’activités de DLV ?

    L’équipe experte est capable de répondre à beaucoup de données clients et le nombre de secteurs pour lesquels nous travaillons n’est pas limité.Nos activités concernent les secteurs pharmaceutique, cosmétique, l’aménagement de la montagne, avec notamment des pièces de sécurité en soudage.Certains secteurs demandent des réalisations sur-mesure : pianos de cuisine, moulins à farine, clôtures...De plus, la société DLV, en parallèle de l’évolution de son parc machines a su se certifier et se normer :

    • 2005 : certification ISO 9001
    • 2010 : certification ISO 14001 pour le respect de l’environnement
    • 2015 : norme EN 1090, pour des process spéciaux tels que le pliage, soudage, le laser

     

  • Quelles machines Bystronic avez-vous choisi pour accompagner vos activités ?

    A la création de la société DLV, nous avons fait l’acquisition d’un ByStar 4kW (CO2) et d’un ByTrans. C’était en 1999 déjà la plus grande puissance et un automatisme très développé pour le chargement.

    Aujourd’hui, au bout de 20 ans d’évolutions, nous avons choisi de continuer avec Bystronic de par la qualité de ses machines et grâce au conseil de Bystronic pour optimiser les flux de matières jusqu’à la découpe. Un des critères importants étant de limiter au maximum les manipulations de tôles.

    L’objectif est à la fois de conserver l’ancienne machine qui reste performante, bien entretenue et aussi de compléter le parc avec une machine très puissante.

    Cela va nous permettre de retrouver la plus grande productivité possible et d’absorber le volume croissant de commandes.

    Notre choix s’est donc porté sur :

    • une nouvelle machine de Découpe Laser ByStar Fiber 3015 12kW : la plus haute puissance à ce jour,un système automatisé de chargement / déchargement ByTrans Cross T,
    • un système automatisé de tri BySort 3015 pour dépiler les pièces et les ranger sur les palettes directement. Ceci permet dans le même temps de soulager le travail de manutention du personnel, de ménager la santé de nos opérateurs au travail.
    • un magasin intégré (FMG) de 10 tours, permettant de ranger notre matière première dans 140 cassettes. Chaque cassette peut recevoir jusqu’à 3 tonnes de matière.

    La machine de découpe laser de 12kW Fibre, permet de monter en épaisseur en restant très productif. Elle permet aussi la découpe de matières comme le cuivre et le laiton.

    En sortie de process, pour gérer toutes ces pièces rapidement découpées, un système de tri (BySort) a été adjoint à cet équipement.

    Des bras robotisés viennent ainsi prendre les pièces et les ranger sur des palettes. Avec ce type d’investissement, cela va nous permettre de rentrer de plain-pied dans l’industrie 4.0.
     

  • Comment ce nouvel investissement a-t-il été accueilli ?

    Toute l’équipe a été intégrée au projet dès le début. Nous avons consulté plusieurs fabricants, nous avons fait plusieurs visites de référence en entreprise pour voir et évaluer les machines, etc.L’investissement a donc été très bien accueilli.
     

  • Quel est l’impact sur l’organisation de vos locaux ?

    Un lifting complet du bâtiment est en cours pour accueillir ce nouvel ensemble de production : nouvelle dalle de béton pour soutenir le nouveau magasin et accueillir des charges importantes, préparation des énergies et des fluides, rangement et nettoyage de tout l’atelier.

    Nous souhaitons que ce nouvel écrin soit prêt pour recevoir cette installation 4.0 dans les meilleures conditions.
     

  • Comment cette évolution de parc va vous aider dans le développement de votre activité ?

    Jusqu’à aujourd’hui, avec notre équipement, nous étions capables de répondre à des petites et moyennes séries et aux demandes sur-mesure, notre cheval de bataille.Demain nous pourrons être plus réactifs sur ces demandes habituelles et en plus répondre à de grandes séries.Nous pourrons aussi planifier plus facilement toute la production de l’entreprise, grâce au nouveau logiciel BySoft.

    En couplant notre ERP à cette installation, cet investissement va ainsi nous permettre d’entrer dans l’industrie 4.0.C’est très important pour nous car jusqu’à présent la planification se faisait sur papier et maintenant elle pourra être complètement informatisée. C’est le début de la chaine, ensuite nous avons l’intention de répartir cette planification sur le pliage, le soudage et de voir les informations arriver jusqu’à chaque poste.

    C’est essentiel pour développer l’activité, gérer la croissance et surtout gérer les flux.Cet investissement nous permettra de passer à la vitesse supérieure et de continuer à produire la même qualité que celle que l’on assurait jusqu’à présent pour les petites et moyennes séries ; notre objectif étant bien sûr de réaliser la même activité sur les grandes séries.
     

  • Une vidéo d’installation « accélérée » pour ne pas oublier d’où l’on part

    Pour montrer l’évolution de notre parc, une caméra « time-lapse » va recueillir les images pendant les 4 mois d’installation, jusqu’aux premiers tests de production.Cette vidéo va montrer la transformation de l’environnement et la mise en place de l’équipement.

    L’important pour nous est de voir le début de la transformation de ce bâtiment où l’on accueille le projet laser. Cela nous permettra de conserver un film sur l’évolution de cette mise en place et des locaux qui se sont adaptés à cette installation.
     

  • 1
    Actuel: Diffusez vos actualités
  • 2
    Vos coordonnées
  • 3
    Votre demande est bien enregistrée.
3 fichiers au maximum.
Limité à 10 Mo.
Types autorisés : gif jpg png pdf.