• Qu’est-ce que la traçabilité des soudures ? Checklist et modèle de dossier fabricant Global-Industrie 2022 Communiqué

    Qu’est-ce que la traçabilité des soudures ? Checklist et modèle de dossier

    Publié le 25/02/22
Soumis par Anonyme (non vérifié) le ven 25/02/2022 - 16:53
Contenu
  • La traçabilité des soudures et la gestion des données de soudage sont souvent des problèmes critiques pour un ingénieur en soudage. Le niveau des rapports exigés par les spécifications et les normes des clients est élevé, ce qui vous oblige à consacrer sans cesse du temps à des tâches administratives et à des feuilles Excel. De plus, si vous faites une erreur, cela peut nuire au taux de conformité et aux relations avec les clients.

    La traçabilité des soudures est la capacité de retrouver les enregistrements et les plans de chaque soudure à un endroit précis. Des entreprises spécialisées dans le soudage utilisent des solutions pour mettre à jour et automatiser leur gestion de la qualité du soudage.

  • Exemple de table des matières type pour un dossier fabricant

    La traçabilité des soudures fournit des informations sur :

    • Le procédé de soudage utilisé,
    • l’identification du soudeur,
    • la date de la soudure,
    • le numéro d’identification unique de la soudure,
    • numéro du plan,
    • numéro de lot des consommables de soudage,
    • matériaux soudés,
    • numéros des rapports CND,
    • identification de l’inspecteur,
    • et les résultats de l’inspection.

    Le dossier fabricant est l’enregistrement principal où l’on peut suivre ces informations.

    Le dossier fabricant est un rapport produit par le fabricant et soumis au coordinateur de soudage de l’entreprise pour examen et approbation. Il certifie que tous les éléments ont été construits, inspectés et testés conformément aux exigences des normes applicables, des plans de conception et des spécifications.

    Ce rapport comprendra, sans s’y limiter (le cas échéant) :

    • certificats d’essai des matériaux,
    • qualifications des soudeurs,
    • procédures de soudage qualifiées et dossier de qualification des procédures de soudage (WPQR) à l’appui,
    • dossiers d’inspection,
    • rapports d’examen (ou d’essai) non destructif, les rapports de traitement thermique,
    • certificats d’essai de pression,
    • plan d’inspection et d’essai,
    • cartes de soudure et registres de traçabilité des soudures,
    • certificats de consommables de soudage,
    • enregistrements dimensionnels,
    • enregistrements des revêtements, certificats d’étalonnage,
    • approbations légales,
    • concessions/déviations,
    • les certificats de tout autre test ou inspection requis par les normes ou spécifications applicables.
       
  • Exigences générales pour la traçabilité du soudage

    Il existe des critères de qualité minimum pour les classes d’équipement en fonction de vos normes applicables qui sont :

    • Charpente (ex. AWS D1.1 – US) ;
    • Grues et appareils de levage ex. ASME B30) ;
    • Tuyauterie sous pression (ex. AS4041 -Australie/NZ) ;
    • Chaudières et appareils à pression (ex. Directive sur les équipements sous pression -UE) ;
    • Réservoirs de stockage (ex. API 620).

    Mais cet article ne couvre pas ces niveaux de détail. Veuillez vous référer à vos normes applicables.

    Quelles normes adopter en matière de traçabilité du soudage ?

    Cependant, il existe des exigences générales pour toutes les soudures. Elles peuvent être trouvées dans la norme ISO 3834 pour la spécification des exigences de qualité pour l’assurance du soudage par fusion.
     

  • Extrait et exemples concrets de chapitre du dossier fabricant

    • Plans, spécifications et traçabilité des soudures.

    Tous les travaux doivent être effectués en stricte conformité avec les plans ou spécifications émis par la société. Des plans marqués (par exemple, des “weld map“) détaillant tous les emplacements des joints soudés et les numéros d’identification des soudures doivent être fournis par le contractant avec les enregistrements correspondants de traçabilité des soudures pour tous les travaux de soudage.

    (image 1: Weld mapping - Sirfull Welding software)

    (image 1 : Weld mapping – logiciel Sirfull Welding)

     

    (image 2: Weld traceability record, Manufacturer Data Report PDF tool - Sirfull Welding software)

    (image 2 : Fiche de suivi des soudures, dossier fabricant, rapport PDF – logiciel Sirfull Welding)

     

    • Travaux non conformes

    Les travaux effectués par l’entreprise qui n'est pas conformes aux spécifications ou aux normes requises seront réparés et réinspectés par l’entrepreneur à ses frais. La décision du coordonnateur du soudage à ce sujet est définitive.

     

    (Image 3 : Gestion des non-conformités (réparation, coupage), outil de suivi de la production de soudage - Sirfull Welding Software)

    (Image 3 : Gestion des non-conformités (réparation, coupage), outil de suivi de la production de soudage – logiciel Sirfull Welding)

     

    •  Inspection

    Les inspecteurs visuels,  CND, destructeurs ou spécialistes doivent répondre aux exigences de qualification et d’expérience requises par la norme ou la spécification de soudage applicable, ou comme convenu par le coordinateur du soudage.

    Les prestataires de services des CND doivent mettre à la disposition de la société et du contractant tous les dossiers et rapports pour examen et approbation.

    (image 4 : Soudures non conformes et numéro d'enregistrement NDE/NDR, MDR PDF - Sirfull Welding Software)vvvvvvvv

    (image 4 : Soudures non conformes et numéro d’enregistrement NDR, dossier Fabricant  PDF – logiciel Sirfull Welding)

     

    • Procédures de soudage

    Le contractant est responsable de l’utilisation d’une procédure de soudage techniquement saine et éprouvée, qui est soutenue par une QMOS répondant à la norme applicable.

    (image 5 : Fiches des soudure, DMOS et QMOS de référence - logiciel Sirfull Welding)

    (image 5 : Fiches des soudures, DMOS et QMOS de référence – logiciel Sirfull Welding)

     

    (image 6 : Liste des DMOS du projet - Dossier fabricant PDF - logiciel Sirfull Welding)
    (image 6 : Liste des DMOS du projet, dossier fabricant PDF – logiciel Sirfull Welding)

     

    • Qualifications du personnel de soudage

    Dans tous les cas, le contractant doit tenir une liste du personnel de soudage et de ses qualifications. Cette liste doit être soumise à l’entreprise sur demande.

    (image 7 : La liste des soudeurs, schéma de couleurs pour le sigaler les renouvellemensls - logiciel Sirfull Welding)

    (image 7 : La liste des soudeurs, schéma de couleurs pour le sigaler les renouvellemensls – logiciel Sirfull Welding)

     

    • Consommables de soudage

    Les consommables de soudage doivent être identifiés de manière positive dans les emballages ou les estampages, et des certificats de lot doivent être fournis.

    (image 8 : Association de certification des consommables de soudage - Logiciel de soudage Sirfull)

    (image 8 : Association de certification des consommables de soudage – logiciel Sirfull Welding)

     

    (image 9 : Dossier fabricant PDF Association de certification des consommables de soudage - Logiciel Sirfull Welding)

    (image 9 : Association de certification des consommables de soudage,  dossier fabricant PDF – logiciel Sirfull Welding)

     

    • Certification des matériaux ou nomenclature

    Tous les certificats des matériaux doivent être incorporés dans le dossier fabricant et transmis au coordinateur du soudage pour examen et approbation.

    (image 9 : Dossier fabricant PDF certificats des matériaux de soudage - Logiciel Sirfull Welding)

    (image 10 : certificats des matériaux de soudage, dossier fabricant PDF – logiciel Sirfull Welding)