Stockage automatique : un enjeu de place, de productivité et de sécurité

  • Système de stockage automatisé avec tour pour laser Tour de stockage automatisé Article technique

    Stockage automatique : un enjeu de place, de productivité et de sécurité

Soumis par metal-interface le sam 11/05/2019 - 15:29
Contenu
  • Introduction: stockage automatisé

    Les solutions de stockage automatisées (magasin automatique, tour de stockage, transtockeur, système de préhension automatique par ventouses, etc.) répondent à des problématiques industrielles très concrètes d'amélioration de la productivité, d'optimisation de la surface de production, de sécurité, de gestion, etc. Automatiser la gestion et le stockage de la matière est un cap que franchissent des entreprises de tailles variées.

    La société KASTO, société spécialisée dans la fabrication et l'installation de systèmes de stockage, a accepté de répondre à nos questions par l'intermédiaire de Madame Marie-Christine Koch, Directrice de la filiale française et de Monsieur David Ansel, Technico-Commercial KASTO France.

     

  • Moins de déplacement pour plus de productivité

    L'approvisionnement en matière première d'une machine de découpe (laser, poinçonnage, plasma, etc.) est générateur de nombreuses opérations pour l'opérateur de la machine. C'est ainsi que, de manière non exhaustive, le collaborateur en charge de cette mission devra pour chaque nuance matière/épaisseur/format nécessaire à la production :

    • prendre possession du chariot élévateur et se déplacer vers le rack de stockage,
    • sortir le paquet/palette complet de tôles,
    • soustraire la quantité de tôles nécessaire,
    • ranger le paquet/palette de tôles sur le rack,
    • enregistrer le prélèvement dans les outils de gestion de l'entreprise,
    • déplacer et positionner la matière sur la machine.

    Le temps moyen constaté dans les ateliers/usines tôlerie est de 15 à 20 minutes pour le chargement d'une référence matière sur une machine de découpe.

    David Ansel explique « 
    l'opérateur doit tout faire : charger, décharger, alimenter la machine, il est partout ! » et ajoute « les déplacements nuisent à la productivité alors autant recentrer l'opérateur sur ce qui fait la valeur de l'entreprise : c'est-à-dire la production.  Ainsi 30 minutes de manutention par jour associé à un gain de superficie aboutissent à un amortissement du système ne 5 ans dans un atelier de métallerie. »
     

    Ainsi, le stockage automatisé des formats de tôle permet d'acheminer la matière directement vers le poste de production et d'utiliser la ressource humaine pour des opérations productives.

  • Prélèvement de la matière

    Le prélèvement de la matière peut également poser des problèmes. C'est notamment le cas sur les palettes de tôles de fine épaisseur. En effet, les tôles se collent entre elles, générant des difficultés pour les séparer.La méthode de stockage traditionnel par fourche entraîne le rebus de tôles de fines épaisseur.

    Le « picking » permet d'effectuer automatiquement le prélèvement des tôles nécessaires à la production.

    Les systèmes de préhenseur à ventouses que proposent KASTO sont en capacité de s'adapter à tous les types de configurations de tôles et d'épaisseur, de faire la préhension de la tôle et de déposer la matière sur la machine En outre, KASTO a développé une solution capable la préhension des tôles de fine épaisseur tout en séparant les tôles collées.

    « 
    Notre solution permet de travailler en picking (tôle par tôle) ! On est capable de travailler en full automatique et ça marche ! » explique David Ansel, « et nous pouvons aussi ajouter des solutions très techniques en fonction du besoin client, comme par exemple l'ajout d'une feuille de papier de protection entre chaque tôle ! »
     

  • Sécurité

    La mise en place d'un système de stockage avec approvisionnement sur les moyens de production améliore la sécurité pour le personnel de l'usine par :

    • la réduction des déplacements par chariot élévateur dans l'atelier,
    • le port de charge lourde réduit,
    • etc.
       
  • Le foncier : une contrainte pour la croissance de l'entreprise

    La croissance d'une entreprise industrielle nécessite souvent l'agrandissement des surfaces de production. Le foncier pour réaliser des extensions n'est pas forcement disponible autour de l'usine ou/et très coûteux. Les projets d'extensions sont donc complexes, long à mettre en œuvre et coûteux. Le déménagement d'une usine induit une désorganisation et des frais importants.

    Dans ces situations, le développement des magasins de stockage automatisés est une réponse.

     

    « Les entreprises n'ayant pas forcément de terrain pour s'agrandir peuvent s'agrandir en hauteur au lieu d'élargir leur usine ! », explique Marie-Christine Koch.

  • Des chutes enfin utilisables !

    Conserver des chutes pour une utilisation probable est cohérent à condition d'avoir la capacité de s'assurer de :

    → l'identification de chaque chute afin d'avoir connaissance de son existence,
    → la retrouver lorsqu'elle sera utilisable pour une production,
    → et d’un stockage qui assure une protection de la matière.

    « 
    Les magasins automatisés KASTO apportent une solution pour la gestion des chutes. Chaque chute et chaque emplacement sont identifiés, permettant une traçabilité parfaite.  » explique Marie-Christine Koch.

    Copyright - reproduction interdite sans autorisation écrite de Metal-Interface

  • 1
    Actuel: Diffusez vos actualités
  • 2
    Vos coordonnées
  • 3
    Votre demande est bien enregistrée.
3 fichiers au maximum.
Limité à 10 Mo.
Types autorisés : gif jpg png pdf.