Sous-traitance pour les tubes et profilés rond, rectangle, carré, oblong, etc.

  • Dossier Sous-Traitance Article technique

    Sous-traitance pour les tubes et profilés rond, rectangle, carré, oblong, etc.

Soumis par benoit.cantin le jeu 04/03/2021 - 12:10
Contenu
  • Introduction : les tubes et profilés

    Les ensembles de tôlerie peuvent intégrer des tubes et profilés de différentes formes : rond, rectangle, carré, en forme de "L" ou de "U", plat ou des profilés/tubes spécifiques. Ainsi, de nombreux secteurs d'activité sont consommateurs de tubes et profilés, en particulier dans les domaines du mobilier, transport, bâtiment, agricole, médicale, énergie, etc.

    En effet, l'utilisation de tubes et profilés façonnés apporte une grande liberté supplémentaire aux concepteurs et designers qui peuvent faire des choix esthétiques plus "modernes".

    Les ateliers sont souvent équipés de manière assez conventionnelle sur ce sujet, avec des postes manuels pour le sciage du tube ou du profilé, le perçage, le fraisage, l'ébavurage, les opérations comme le taraudage, le cintrage, la soudure, l'assemblage mécanique, etc.

    L'acheteur qui a des pièces qui comportent des tubes et profilés pourrait avoir intérêt à s'interroger sur le parc machines et les compétences du sous-traitant sur cet aspect. Dans cet esprit, Metal-Interface abordera deux technologies majeures, avec la découpe laser tube et le cintrage.
     

  • La découpe laser tube pour réduire une série d'opérations successives

    Découpe laser tube pour mise en longueur, taraudage, etc.
    Découpe laser tubes et profilés - Copyright Guillot Pelletier

    L'avantage de l'utilisation de machine de découpe laser tube est de pouvoir réaliser en une seule étape et de manière automatisée de nombreuses opérations dans le même cycle de production. Ainsi, une pièce complexe pourra être produite avec la mise à longueur du tube, la découpe des formes intérieures, la réalisation de perçage/fraisage, l'ébavurage puis avec des opérations particulières de taraudage où de fluo-perçage.

    A titre indicatif, selon les modèles et marques de machine, la découpe laser tube permet des opérations sur les aciers, inox, aluminium, cuivre et laiton pour des diamètres de l'ordre de 10 à 600 mm.

    La découpe laser tube facilite la réalisation de pièces avec des assemblages plus ou moins complexes. Ainsi, il peut s'agir d'une jonction simple, ou d'un assemblage avec tenon-mortaise, voire même des assemblages « auto-verrouillés » ou des assemblages spécifiques tube-tube, tube-tôle, etc.

    La force de cette technologie est aussi renforcée si l'équipement et les compétences en cintrage sont importantes, comme le précise Jean-Charles Barbier, Guillot Pelletier : « La découpe laser tube avant cintrage permet de réaliser des pièces complexes avec un minimum de reprises manuelles et très peu d'outillage. »
     

  • Le cintrage des tubes et profilés ronds, rectangles, carrés, oblong, U, L, etc.

    Le cintrage est une réponse à un design ou à une fonctionnalité spécifique. Il est également utilisé pour optimiser la fabrication et donc les coûts de production. Jean-Charles Barbier, Guillot Pelletier explique qu’« un assemblage de 2 tubes réalisés par un procédé mécanique ou par une soudre pourra être remplacé par un seul tube cintré. Dès une dizaine de pièces, le cintrage devient intéressant d'un point de vue économique. Il y a aussi un avantage esthétique et une limitation des risques de défaut d'étanchéité. »
     

    Tube cintré avec une cintreuse
    Tube cintré - Copyright Guillot Pelletier

    Sur la question du cintrage, la première question des acheteurs est la faisabilité. Jean-Charles Barbier, Guillot Pelletier ajoute « tout est réalisable, mais la complexité de la solution à mettre en œuvre nous oblige a proposer régulièrement des optimisations qui sont habituellement sans impact pour le donneur d'ordre ».
    Le cintrage nécessite un bon niveau d'expertise et d'expérience suivant le type de profilé ou de tube. Par exemple, le cintrage d'un tube carré, rectangle ou oblong demande une maîtrise du procédé beaucoup plus importante que sur un tube rond.

    A titre d’exemple, c'est également le cas pour cintrer un tube avec un rayon court. Jean-Charles Barbier, Guillot Pelletier précise : « nous considérons comme rayon court, un tube qui doit être cintré à un rayon inférieur à 2 fois le diamètre du tube.

    Un tel cintrage est assez technique, dans la mesure où un phénomène d'amincissement de la matière se produit sur le côté extérieur du cintre et un épaississement sur la face intérieur du cintre (c'est-à-dire la partie qui est contre le galet). Pour pallier ce phénomène, nous mettons en place par exemple :

    • un mandrin qui va s'articuler à l'intérieur du tube. En épousant le tube dans la partie cintrée, le mandrin va se déformer et éviter que la paroi ne s’effondre.

    • Un système de poussé pour éviter l'amincissement,

    • Un « efface pli » qui emprisonne complètement le tube afin d'éviter la formation de plis. »

    Dans ce cas de figure, le sous-traitant doit parfois concevoir un outillage, comme par exemple pour tenir le tube lors de l'opération de cintrage lorsque les parties droites du tube sont trop petites.
    Et Jean-Charles Barbier, Guillot Pelletier d'ajouter : « la re-conception avec le client permet souvent d'optimiser la production vers la solution technique et économique la plus pertinente. »
     

  • Conclusion : la découpe laser tube associée à des machines de cintrage est synonyme de gain de productivité

    La combinaison de la découpe laser tube et d'une cintreuse offre au sous-traitant la possibilité de réaliser les pièces les plus complexes :

    • tube particulièrement ouvragé : perçage, chanfreinage, taraudage, etc.,

    • réalisation d'assemblages complexes : tenon-mortaise, tube-tôle, etc.,

    • cintrage sans avoir à faire de reprise.

    D'un point de vue économique, l'acheteur optimisera les coûts liés à ce poste et à la phase d'assemblage.